L’autoformation, un outil de veille ?

A ce jour, le contexte moderne exige que l’individu ou l’acteur se doit d’acquérir rapidement des compétences professionnelles à l’aide d’un apprentissage continu. Selon la situation, la formation continue n’est pas toujours adaptée.

A votre avis, l’autoformation peut-elle s’illustrer comme une approche complémentaire pour le développement et le maintien de compétences dans le travail ? A vos plumes !